Research team website
Inserm U1239 - DC2N Laboratory
University of Rouen, IRIB
Team " Astrocytes and Vascular Niche”
76821 Mont-Saint-Aignan – France
Retired since 2018
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 Nationality  - French

Biography

Dr M-Christine Tonon received a PhD from the University of Rouen in 1978 (HDR in 1984), and has been appointed as an Inserm researcher in 1980 (promoted DR2 Inserm in 1992). From 1994 to 2009, Dr Tonon was a group leader in the Inserm Unit U413 (IFRMP, University of Rouen). Dr Tonon was coordinator of research projects (Inserm-Picasso, Inserm-NWO, CMCU-Utique, Inserm-DGRS). Dr Tonon worked on neurogenesis in adult brain in the team « Astrocytes and Vascular Niche” (Inserm U1239, IRIB, University of Rouen ; team leader Dr Hélène Castel).
Dr Tonon has an expertise in Cellular Biology, Neurosciences, Peptides, Signalisation and Imagery. Dr Tonon was member of expert comitees (FWO, Consultative Expert Committee and  Council of the Department of Biology of the University of Rouen). Dr Tonon teached in Neurosciences at the University of Rouen.  Dr Tonon have 279 publications referenced in Pub Med (210 original articles and 15 reviews), 6519 citations since 1978 according to ISI Web of KNOWLEDGETM (h-index = 44)

Education-Position

1976-1978  PhD Thesis in « Biologie Expérimentale ». Fellowships of the Direction Générale de la Recherche Scientifique et Technique (DGRST) .
1976  Formation in Radioprotection
1979  Post-doctoral position at UCB Bioproduct compagny, Bruxelles
1979-1980  Post-Doctoral position, Rouen University. Fellowships of the Fondation de la Recherche Médicale (FRM)
1980-1991  Position at Inserm as CR2 (1980-1982), CR1 (1983-1991). URA CNRS 650, University of Rouen, 76821, Mont-Saint-Aignan
1984  Habilitation à diriger des recherches (HDR).
1992-2018  Position at Inserm as DR2, Inserm U413, Inserm U413/EA4310, Inserm U982, Inserm U1239, University of Rouen, 76821, Mont-Saint-Aignan
1992-    Authorization for animal experiments
1994-2009  Team leader in the Inserm U413 unit, University of Rouen

Prize and Distinctions

  • Fellowships of the DGRST  (1976-1978)
  • Fellowships of FR M (1979-1980)
  • Secrétaire Générale de la Société de Neuroendocrinologie Expérimentale ( SNE, 1994-1997)

Training

Cell biochemist and molecular biologist, expertise in the field of Neuroendocrinology and Neurosciences (neurons/astrocytes), receptor-associated signalings, animal neurogenesis, neuro- and glio-peptides, imagery

Teachings

2000-2017    Teaching in Neurosciences (Master level 1 and 2)

Evaluation committees

  • Member of the Expert Committee of FWO (Wetenschappelijk Onderzoek of Flanders, Belgium) (2010-2015)
  • Member (elected) of the Expert Committees (66-69th sections) of the University of Rouen (1995-2008)
  • Member (elected) of the Consultative Expert Committees (66-69th sections) of the University of Rouen (2009-2016)
  • Member (elected) of the Council of the Department of Biology of the University of Rouen (1994-2017)

Reviewer for Journal of Neurochemistry, Neuroendocrinology, Journal of Neuroendocrinology, European Journal of Pharmacology,Peptides,  NY Academy of Sciences, General  and Comparative Endocrinology….

Scientific Societies and Networks

  • Société de Neuroendocrinologie (1978-2017)
  • International Society of Neuroendocrinology (1986-2000)
  • Endocrine Society, USA (1988-2000)
  • International Neuroendocrine Federation (2000-2017)
  • Club des Cellules Gliales (2000-2017)
  • Société Française des Neurosciences (2001-2017)
  • Institut for Research and Innovation in Biomedicine (IRIB)
  • LARC Neurosciences network
  • Peptide Research Network Excellence network

 

  Research team website
      Inserm U1239 - DC2N Laboratory
      University of Rouen, IRIB
     Team " Astrocytes and Vascular Niche”
     76821 Mont-Saint-Aignan – France
      This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Nationality - French
Current position - MCU University of Rouen (CNU 66) -  Laboratory of Neuronal and Neuroendocrine Communication and Differentiation. DC2N, http://dc2n.labos.univ-rouen.fr/index.php/equipe-3

Diplômes et jalons de carrière

 Activités pédagogiques

Implications dans les enseignements :
     Je dispense mes enseignements (192 heures équ. TD) à la Faculté des Sciences de l’Université de Rouen Normandie, de niveau L2 à M2, au sein du parcours de Licence «Biochimie, Biologie Cellulaire, Moléculaire et Physiologie», ainsi que des parcours de Master «Physiologie, Immunité, Différenciation, Génétique» et «Neurosciences». Je réalise également des enseignements au sein de l’école d’ingénieurs Esitech (Rouen). Mes thématiques enseignées sont les Neurosciences (Neurophysiologie, Neurobiologie et communications cellulaires dans le SNC, Neuroendocrinologie), la Physiologie (Physiologie humaine des grandes fonctions, Introduction à la physiopathologie humaine, Physiopathologie Moléculaire), la Biologie Cellulaire et la Biologie Moléculaire (Régulation de l’expression des génomes et épigénétique, Introduction aux biothérapies).


Principales responsabilités pédagogiques et universitaires :

  • Co-responsable (CQD 2017-2021) de la mention de Master « Neurosciences », co-habilitée par les universités de Rouen et Caen
  • Co-responsable (CQD 2012-2016) du parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales » co-habilitée par les universités de Rouen et Caen
  • Co-responsable de l’UE de Master1 « introduction aux Biothérapies » (Parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Co-responsable de l’UE de Master 1 « Neurobiologie et Communications cellulaires dans le SNC » (Parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Responsable de l’UE de Master 1 « Environnement professionnel » (Parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Co-responsable de l’UE de Master 1 « Formation pratique à la recherche » (Parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Co-responsable de l’UE de Master 2 « Approches méthodologiques en Neurosciences » (Parcours de Master « Neurosciences » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Co-responsable de l’UE de Master 1 « Physiopathologie Moléculaire » (Spécialité « Physiologie, Immunité, Différenciation, Génétique » de la mention « Sciences Biomédicales »)
  • Co-responsable de l’UE de L3 « Régulation de l’expression des génomes eucaryotes et épigénétique » (Licence 3ème année « Biochimie, Biologie Moléculaire, Cellulaire et Physiologie »)
  • Co-responsable de l’UE de L3 « Physiologie Humaine des Grandes fonctions » (Licence 3ème année « Biochimie, Biologie Moléculaire, Cellulaire et Physiologie »)Co-responsable de l’UE de L3 « Neurophysiologie » (Licence 3ème année « Biochimie, Biologie Moléculaire, Cellulaire et Physiologie »)
  • Co-responsable de l’UE de L3 « Introduction à la Physiopathologie Humaine » (Licence 3ème année « Biochimie, Biologie Moléculaire, Cellulaire et Physiologie »)
  • Membre élu du Département de Biologie de l'Université Rouen Normandie (2017-     )

Activités de recherche 

Résumé  des travaux de recherche en cours :

Inhibition de l’activité autophagique par les récepteurs chimiotactiques couplés aux protéines G :

rôle essentiel dans la migration cellulaire.

     Impliquée dans la dégradation des organites défectueux, l’autophagie participe également à la dégradation sélective de certaines protéines, permettant ainsi un remodelage dynamique du protéome cellulaire. La récente mise en évidence d’une dégradation autophagique de protéines essentielles à la migration chimiotactique (paxilline, intégrines) a permis d’établir un lien fonctionnel entre ces deux processus. Pour autant, le mode de régulation de la machinerie autophagique par les récepteurs chimiotactiques de type RCPG restait encore inexploré.
     Nos travaux nous ont permis de démontrer que l’activation de deux récepteurs chimiotactiques de type RCPG, le CXCR4 et l’UT, par leur ligand naturel respectif (SDF-1 et urotensine II) provoque une réduction marquée de la biogenèse des autophagosomes à partir de leur structure précurseur, le phagophore. Par des expériences menées en parallèle sur des cellules HEK-293 et U87 (glioblastome humain), nous démontrons que l’effet des RCPG est relayé par l’inhibition de la synthèse d’une population particulière d’endosomes nécessaires à la croissance du phagophore, les endosomes pré-autophagiques. Cette inhibition favorise l’expansion du lamellipode ainsi que son ancrage à la matrice extracellulaire, évènements indispensables à la migration directionnelle. Enfin, une manipulation du statut autophagique, par la surexpression de la protéine Atg5, inhibe efficacement la formation des adhésions cellule-matrice ainsi que la migration, deux mécanismes clés de la tumorigenèse. Ces travaux, mettant en lumière un lien fonctionnel entre les RCPG et le processus autophagique, ouvrent des perspectives thérapeutiques innovantes dans le traitement des glioblastomes de haut grade, particulièrement invasifs.

5 publications les plus significatives :

  1. Coly PM, Perzo N, Le Joncour V, Lecointre C, Schouft MT, Desrues L, Tonon MC, Wurtz O, Gandolfo P, Castel H, Morin F: Chemotactic G protein-coupled receptors control cell migration by repressing autophagosome biogenesis. Autophagy (2016), 12:2344-2362. (IF 9.1)
  2. Coly PM, Gandolfo P, Castel H, Morin F: The autophagy machinery: a new player in chemotactic cell migration. Frontiers in Neuroscience (2017) doi:10.3389/fnins.2017.00078.
  3. Lanfray D, Arthaud S, Ouellet J, Compère V, Do Rego JL, Leprince J, Lefranc B, Castel H, Bouchard C, Monge-Roffarello B, Richard D, Pelletier G, Vaudry H, Tonon MC and Morin F : Gliotransmission and brain glucose sensing: Critical role of endozepines. Diabetes (2013) 62:801-810. (IF 8.5)
  4. Lanfray D, Caron A, Roy MC, Laplante M, Morin F, Leprince J, Tonon MC, Richard D: Involvement of the Acyl-CoA binding domain containing 7 in the control of food intake and energy expenditure in mice. eLife (2016) doi: 10.7554/eLife.11742. (IF 9.3)
  5. Lecointre C, Desrues L, Joubert JE, Perzo N, Guichet PO, Le Joncour V, Brulé C, Chabbert M, Leduc R, Prézeau L, Laquerrière A, Proust F, Gandoldo P, Morin F and Castel H: Signaling switch of the urotensin II vasoactive peptide GPCR: Prototypic chemotaxic mechanism in glioma. Oncogene (2015), 34:5080-5094. (IF 8.6)